Présentation du Master EEPMO et évolution vers le Master TERH

Le master EEPMO futur master TERH

Le master EEPMO futur master TERH

La communauté du master EEPMO TERH

Communauté

Le master EEPMO futur master TERH

Le master EEPMO futur master TERH

La communauté du master EEPMO TERH

Découvrir RÉSONANCES

Découvrez par vous-même les contenus publics de RESONANCES

Partagez cette page via

  • Twitter
  • facebook
  • Linkedin
  • Viadeo
  • Courriel
Dernière mise à jour le par Jennifer Urasadettan

Objectifs de la formation :

Le territoire local est essentiellement composé de petites et moyennes organisations, dont la principale préoccupation est de se développer tout en restant pérenne. Dans le même temps, de nombreux dirigeants, issus du baby boom, connaissent des difficultés à trouver des repreneurs ou des successeurs capables et compétents. Les figures du dirigeant, entrepreneur ou gestionnaire, sont au cœur de ces problématiques.

  • Former des porteuses/porteurs de projets d’organisations ou des repreneurs capables de manager une équipe.
  • Former à la gestion des ressources humaines dans les PME ou dans les organisations de l’économie sociale et solidaire
  • Sensibiliser les étudiants se destinant aux métiers des ressources humaines aux dispositifs d’intrapreneuriat (création de structures innovantes au sein d’une structure déjà existantes) comme outils de mobilisation du personnel et d’employabilité (portage salarial, essaimage, coopératives d’accompagnement des entreprises).

Le master est adossé au CIAPHS (Centre Interdisciplinaire d'Analyse des Processus Humains et Sociaux), laboratoire de recherche de l’université de Rennes 2. Dans cette visée, les étudiants pourront participer aux activités du laboratoire.

Débouchés

  • Métiers liés à la création d’entreprise (Responsable de projet entrepreneuriat, chargé de mission en accompagnement à la   création, expert en accompagnement à la création via des boutiques de gestion, pépinières, coopératives d’activité et d’emploi, pôles de développement économique).
  • Métiers des ressources humaines (responsable RH, responsable gestion du personnel, consultant GPEC, chargé de recrutement, chargé de mission RH, chargé de formation, assistant RH).
  • Cadres gestionnaires de l’économie sociale (structures mutualistes, coopératives et associatives) et solidaires (entreprises   d’insertion, de services aux personnes indépendantes). Chargés d’étude et de missions, porteurs de projets et animateurs de   réseaux de développement solidaire, de mutualisation de ressources, de coordination de projets coopératifs

A partir de la rentrée 2017, le master EEPMO évolue vers le master TERH (territoire, emploi et ressources humaines). Cette nouvelle maquette se recentre sur le domaine des ressources humaines.

Objectifs et débouchés

Outre les nombreuses mutations le caractérisant (nouvelles formes d’emplois, mobilité et transitions professionnelles accrues), le marché du travail est marqué par une territorialisation croissante. Cette dernière émane à la fois des organisations, à un niveau micro-économique (plate-formes territoriales d’emploi, pôles de mobilité, cartographies de compétences inter-entreprises, travail à temps partagé), et des pouvoirs publics, à un niveau méso et macroéconomique (circulaire du 25/11/2004 mettant en œuvre les pôles de compétitivité, accord interprofessionnel du 14/11/2008 présentant le territoire comme périmètre adéquat au développement d’une stratégie pour l’emploi et les compétences, circulaire du 29/06/2010 institutionnalisant le développement de dispositifs régionaux de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, mise en œuvre depuis le 10/01/2014 des pôles territoriaux de coopération économique visant à développer une gestion territorialisée de l’emploi au sein des organisations de l’économie solidaire et sociale).

La territorialisation de l’emploi fait intervenir de nombreux acteurs privés et publics (entreprises, maison de l’emploi, comité de bassin d’emploi, OPCA, pôle emploi, observatoires régionaux de l’emploi et de la formation, CCI), et fait émerger de nouveaux métiers (ingénierie de la GPECT -gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences à l’échelle territoriale-, analyse des métiers en tension, évaluation de la GPECT menée), liés à son développement.

Dans ce cadre, l’objectif du master est :

  • de comprendre le territoire institutionnel et construit, afin d’identifier les leviers de développement d’une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences au sein d’un réseau d’entreprises, d’organismes de formation, et d’acteurs institutionnels locaux
  • de développer une expertise dans la mise en place et l’évaluation de tels dispositifs

Les débouchés visés sont les suivants :

  • Métiers liés aux ressources humaines (cadre spécialiste des ressources humaines, consultant GPEC, chargé de recrutement, chargé de mission RH, chargé de formation, assistant RH)
  • Métiers liés au développement d’une GPEC à l’échelle territoriale (chargé de mission en ingénierie de GPEC territoriale)